Décès d’Alexandre de Paris, inventeur de la « haute coiffure »

Le maître-coiffeur, Alexandre de Paris, de son vrai Louis Alexandre Raimon, l’un des fondateurs de la « haute coiffure », est décédé à l’âge de 85 ans, a annoncé ce samedi 12 janvier sa famille dans le Carnet du Figaro sans préciser la date et le lieu du décès.

Alexandre de Paris comptait depuis parmi les maîtres-coiffeurs les plus célèbres du monde et était devenu un symbole de l’élégance française, au même titre que les grands couturiers pour qui il avait travaillé : Chanel, Grès, Yves Saint Laurent, Hubert de Givenchy, Balmain, Jean-Paul Gaultier, Thierry Mugler, Jean-Louis Scherrer, etc. Il fut également le coiffeur de nombreuses stars pour lesquelles il mit à leur service toute son inventivité : la duchesse de Windsor et la comtesse de Paris comptent aussi parmi ses premières clientes célèbres, tout comme Audrey Hepburn, Lauren Bacall, Liza Minelli, Shirley MacLaine, Greta Garbo, Maria Callas, Arletty, Michèle Morgan ou Romy Schneider. Hollywood était rapidement tombé sous le charme et le talent du coiffeur français : il avait créé pour Elizabeth Taylor la coiffure légendaire qu’elle portait dans le film Cléopâtre. Et pour un dîner d’Etat à Versailles en 1961, il avait parsemé de diamants le chignon de Jackie Kennedy. Il avait aussi créé des coiffures pour l’Opéra de Paris et la Comédie Française.

Né en septembre 1922 à Saint-Tropez où il a été inhumé dans l’intimité familiale, Alexandre de Paris avait inventé en 1946 le concept du chignon artistique. Surnommé le « prince de la coiffure », il était entré en apprentissage en 1938 dans un salon de coiffure de Cannes (Alpes-Maritimes). En 1946, il avait gagné ses lettres de noblesse en réalisant la coiffure de mariage de la Bégum Aga Khan. Il devint aussitôt le coiffeur du gotha international. Jean Cocteau, l’un de ses amis, lui dessina même son logo pour l’ouverture de son premier salon parisien en 1957, rue du Faubourg Saint-Honoré. Récompensé par deux « Oscars de la Mode » en 1963 et 1969, chevalier de la Légion d’honneur et des Arts et Lettres, Alexandre de Paris a présidé la fédération mondiale de la coiffure de 1978 à 1993. Il était président d’honneur du Syndicat de la Haute-coiffure française. En 1994, la mode parisienne lui avait rendu un vibrant hommage en lui décernant un « Dé d’or » d’honneur. En 1990, Alexandre de Paris, alors âgé de 78 ans, avait désigné le coiffeur Michel Dervyn pour lui succéder, qui a dit de lui : « Ardent défenseur du bon goût français et de l’élégance, Alexandre de Paris a élevé la coiffure au noble rang des Arts et du Luxe. Son génie : avoir fait de son métier un art à part entière où la création et l’esthétique se marient naturellement avec la mode ».

Alexandre de Paris avait publié deux autobiographies : « Sous le casque d’Alexandre » (Presses de la Cité) et « Mon destin animé » (éditions Boucoiran).

Les commentaires sont fermés.

© 2018 Infos Mode