Bientôt le muguet du 1er mai !!

Apparue en 1886, la Fête du travail a été adoptée par de nombreux pays, où elle est généralement célébrée le 1er mai. La tradition veut en France que l’on offre du muguet.

En 1886 à Chicago (Etats-Unis), les syndicats américains lancent un appel à la grève le 1er mai, jour de renouvellement des contrats de travail, pour réclamer des journées 8 heures de travail. Un succès : plus de 300 000 ouvriers quittent leurs usines à travers le pays. Puis le dérapage : le 3 mai, des incidents éclatent dans la capitale de l’Illinois : plusieurs grévistes sont tués par la police. Le lendemain, une bombe éclate parmi les policiers à la fin d’un meeting anarchiste. La police réplique en tirant sur la foule. 7 policiers et plusieurs manifestants trouvent la mort. 8 anarchistes sont condamnés pour l’attentat, dont 4 pendus. Ils seront réhabilités par la justice en 1893.

 

 

En 1889, le congrès constitutif de la Deuxième Internationale décide d’organiser à date fixe, à partir du 1er mai 1890, une manifestation internationale des travailleurs pour demander la journée de 8 heures et honorer les morts de Chicago. Le 1er mai est désormais férié dans au moins 107 pays. Parmi les états qui manquent à l’appel : les Pays-Bas, Israël et les pays de la péninsule arabique ne célèbrent pas cette journée. Dans la plupart des pays, se déroulent des manifestations organisées par les syndicats et les partis politiques et des rassemblements festifs. La tradition veut en France que l’on offre du muguet.

 

Selon une étude réalisée par Kantar TNS pour les fleuristes et l’organisme semi-public France AgriMer, en 2017, un million de foyers (soit 6,5 % des ménages), avaient acheté du muguet à l’occasion du 1er mai, pour un montant de 17,7 euros en moyenne, hors achats effectués sur la voie publique auprès des particuliers. La tradition en France d’offrir du muguet en signe de porte-bonheur remonterait au roi Charles IX à la Renaissance. Remise au goût du jour en 1900 par de grands couturiers parisiens qui se mirent à en offrir à leurs clientes, les clochettes blanches parfumées ont ensuite été fixées comme symbole par le maréchal Pétain en 1941 pour remplacer l’églantine rouge, symbole originel de la fête du Travail.

Flacon de parfum Diorissimo - Christian Dior
Flacon de parfum Diorissimo – Christian Dior

Le muguet a notamment fait la célébrité du parfum Diorissimo du couturier Christian Dior, créé en 1956 par Edmond Roudnitska. Après Miss Dior, Diorama, et Eau Fraîche, c’est le quatrième parfum commercialisé par la maison de couture. Surmonté d’un bouquet de fleurs dorées à l’or fin, le flacon de la toute première édition avait été dessiné par Christian Dior, sculpté par Chrystiane Charles et fabriqué par Baccarat. Mondialement connu pour ses affiches des rouges à lèvres Rouge Baiser, René Gruau, illustrateur et ami du Couturier, réalise l’affiche : une femme, de dos, tenant un bouquet de muguet.

Affiche de René Gruau pour Diorissimo de Christian Dior
Affiche de René Gruau pour Diorissimo de Christian Dior

 

Lorsque LVMH intègre les Parfums Christian Dior au sein du groupe, la formule du parfum change. L’Eau de parfum est créée par François Demachy, le maître parfumeur de Dior. A noter que pour sa collection printemps-été 1954, Christian Dior dessine une collection « ligne Muguet » où la fleur est omniprésente : le muguet sera imprimé, brodé et caché dans les doublures en dentelles des créations. Durant le défilé, chaque mannequin en porte un brin. Une robe portera même le nom de Diorissimo.

Robe Christian Dior
Robe Christian Dior
Robe Christian Dior
Robe Christian Dior

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© 2019 Infos Mode