Couleur de voyage

Du Triangle d’or au Mali, de la Mauritanie au Guatemala de l’Ouzbékistan à l’Inde, le bleu se décline sur des tapis, des voiles, des vêtements.

Le magasin Caravane expose jusqu’à cet été une variété de tissu relié par le fil de l’indigo, une couleur teintée de mystère, connue des Egyptiens, mais aussi une teinture traditionnelle utilisée par de nombreux peuples :

LES HABITANTS DES PROVINCES DE JIANGSU, DE GUIZOU OU DE SICHOUANQUI s’en servent pour maginer des motifs à partir d’une technique appelée « Calico », dessins qui n’apparaissent qu’après l’application d’une pâte de haricot et une plongée dans un bain d’indigo.

LES BERBÈRES qui créent des tapis. Des pièces uniques ou chaque motif stylisé raconte la vie de la tribu auquel il appartient.

LES « MOI » une minorité Vietnamienne qui vivent sur les hauts plateaux du centre et du sud et qui colorent leurs tissus dans un bleu presque noir. Des étoffes qui après de nombreux traitements donnent à leurs vêtements l’aspect d’un cuir tanné par le temps.

Toutes ces histoires du bout du monde et d’autres plus proches de nous, comme celle de Nicole Rocca et de ses créations de papier ou celles de Corinne Muller qui peint sur de la fibre d’abaca, se mélangent pour nous raconter l’histoire d’une couleur splendide et singulière, longtemps source de polémique.

Post Scriptum :
Caravane, 6 rue Pavée 75004 Paris. Téléphone 01 44 61 04 20. www.caravane.fr

Les commentaires sont fermés.

© 2022 Infos Mode