La princesse et la grenouille

Dans La princesse et la grenouille le quarante neuvième long métrage d’animation des Studios Walt Disney, les trois vedettes principales sont la princesse Tiana, transformée en batracien par un simple baiser, le jazz et la ville de la Nouvelle-Orléans. L’héroïne est une jeune fille moderne, princesse afro-américaine, elle rêve d’ouvrir un restaurant, travaille sans arrêt et ne souhaite pas épouser un monarque et encore moins une grenouille. Avec Narween, prince velléitaire et un peu maladroit, elle finira par découvrir l’amour. C’est le premier conte de fées réalisé par Disney qui se passe au Etats-Unis et tous les amoureux de la Louisiane vont adorer le soin que les créateurs ont apporté aux décors. : “La Nouvelle-Orléans est un endroit différent, et cette différence vous saute au visage. Nulle part ailleurs en Amérique vous ne retrouverez cette atmosphère. San Francisco a beaucoup de caractère, New York également . Mais bandez les yeux de quelqu’un, mettez-le dans un avion et faites-le atterrir à La Nouvelle-Orléans, et il aura l’impression de se retrouver dans un autre pays”, souligne Ian Gooding le directeur artistique. Les plus beaux endroits de la ville servent de décor : Le Garden District avec ses grandes propriétés sudistes de style victorien construites par les marchands de bois et de coton, célèbre pour la beauté de ses jardins remplis d’orangers, de jasmins et de magnolias.

Le quartier Français dit le vieux carré avec ses maisons colorées et leurs balcons de fer forgé. Sans oublier les mystérieux Bayous, marais typique des boucles du Misissipi et royaume de Louis un alligator trompettiste et fan de jazz et de Ray, un personnage comme seul les Studios Disney savent en inventer, une luciole Cajun dotée d’un franc parlé. Une très vieille sorcière Mama Odie doublée dans la version originale par Op accompagnée de son serpent domestique viendra au secours de Tiana et Naween pour les délivrer du sortilège jeter par le docteur Faciliter.

La princesse et la grenouille renoue avec la grande tradition du film d’animation dessinée et peint à la main et redore le blason de la Nouvelle-Orléans mise à terre par le cyclone Katrina.
A noter, La créatrice Violette Van Parys a imaginé une série de bijoux avec les principaux personnages du film. Broches et sautoir avec pendentif en porcelaine dans l’esprit des années 30.

 

GRENOUILLES EN DIRECT
Les animateurs et les artistes chargés du développement visuel ont fait venir de vraies grenouilles dans le studio pour étudier de près tout ce qui fait que les grenouilles… sont des grenouilles
SOURIEZ
Les cinéastes ont pris plus de 50 000 photos sur les lieux pour les utiliser comme références et sources d’inspiration. Ils ont photographié les bâtiments, les restaurants, le Garden District etc.
UNE BONNE CAUSE
Durant leur séjour à La Nouvelle-Orléans, les réalisateurs Ron Clements et John Musker, et le Producteur Peter Del Vecho, ont travaillé bénévolement avec Habitat of Humanity pour aider à reconstruire La Nouvelle-Orléans
SANS TAMBOUR MAIS AVEC TROMPETTE
Le légendaire jazzman Terrence Blanchard est né à La Nouvelle-Orléans. Il a joué tous les morceaux de trompette de Louis l’alligator dans le film. Il a aussiprêté sa voix à Earl, le chef de l’orchestre du bateau dans la version originale.
[nggallery id=2]
- Broche ronde Tiana, 39 euros
- Sautoir ovale Tiana, couleur sépia « Once upon a time… » 70 euros
- Broche ovale Charlotte, version studio photo 39 euros
- Broche ovale Big Daddy, version studio photo 39 euros
- Broche ovale Tiana, version studio photo 39 euros
- Broche rectangulaire, Maison version old picture 42euros
- Broche rectangulaire, Dr Facilier version old picture 42 euros

Les commentaires sont fermés.

© 2022 Infos Mode