La romance paranormale

En vogue depuis quelques années la romance paranormale a acquis ses lettres de noblesse à la suite du raz de marée provoqué il y a une dizaine d’années par le petit sorcier à lunettes et l’engouement pour les histoires magiques. Un engouement qui a précipité les lecteurs adultes dans les rayons jeunesse et a provoqué un engouement pour le paranormal qui se retrouve aujourd’hui dans tous les secteurs de la littérature. Les lecteurs, dont 95 % sont des femmes, se comptent par centaines de milliers. Et pour se rendre compte du phénomène, il suffit de se connecter à Facebook ou à Twitter. Dès qu’un livre sort des dizaines de blogs fleurissent sur la toile.
- www.lacitedestenebres.blogspot.com,
- www.fallen-france.blogspot.com
- www.lesromantiques.com
« C’est une littérature qui a un public acquis dans les communautés de fans, souligne Céline Terouanne chez Hachette Jeunesse. Il y a une concomitance entre une génération de lecteurs et une génération d’internautes ce sont « les digitales natifs » nés avec internet et pour qui le mode de communication est un mode viral. Les groupes de fans font la promotion des livres de manière très efficace avec, depuis deux ans, l’explosion de réseaux sociaux qui fait circuler du « Buzz ». Nous avons même orchestrés certains lancements via internet comme « 16 Lunes » de Kami Garcia et Margaret Stohl www.16lunes.com et « Immortels » de Cate Tiernan. C’est une énorme caisse de résonnance avec un effet exponentiel en termes de démultiplication de l’audience.

Anne Rice, l’une des papesses du genre, auteur du célèbre « Entretien avec un vampire » a elle aussi céder aux sirènes de l’ange. C’est depuis la perte de son mari il y a trois ans et son installation dans le désert de Californie précise Laetitia Amar directrice de collection chez Michel Lafon. Très proche des communautés de lecteurs, Anne Rice est « addict » aux réseaux sociaux. « Facebook est son seul contact, où presque, avec l’extérieur. 160.000 fans la suivent et se connectent tous les jours. Elle y raconte son quotidien et discutent avec eux de qui pourrait incarner tels ou tels de ses personnages au cinéma etc. Elle se sert des réseaux sociaux comme d’une ouverture sur le monde et pas seulement comme un outil marketing. C’est très direct et c’est toujours elle qui répond. »

Les commentaires sont fermés.

© 2022 Infos Mode