Ouarzazate, future capitale du cinéma ?

Après Hollywood, Rome ou Bombay, Ouarzazate ? La ville du sud marocain entend devenir le nouvel Hollywood de la Méditerranée et drainer deux milliards de dirhams (180 millions d’euros) à l’horizon 2016. Cette localité, qui dès 1949 accueillait l’équipe de tournage d’Othello d’Orson Welles avec Essaouira (anciennement Mogador), envisage de multiplier par sept les revenus drainés par son industrie du film, l’une des plus performantes du bassin méditerranéen, estimés actuellement à près de 300 millions de dirhams (27,3 millions d’euros) par an, a annoncé le Conseil Régional du Souss Massa Draâ (sud). « Le Maroc consacrera 43 millions de dirhams (3,9 millions d’euros) pour qu’à l’horizon 2016, 38 longs-métrages soient tournés chaque année à Ouarzazate (contre 11 actuellement), drainant près de 2 milliards de dirhams » , ont indiqué dans un communiqué les autorités de cette ville jumelée avec Los Angeles.

Ouarzazate a déjà accueilli de nombreuses superproductions internationales, notamment hollywoodiennes : Lawrence d’Arabie, de David Lean, La dernière tentation du Christ de Martin Scorcese ou Asterix et Obelix : Mission Cléopâtre d’Alain Chabat, etc. Ridley Scott vient d’y achever son quatrième tournage au Maroc, Body of Lies, avec Leonardo Di Caprio. Chaque année, plusieurs dizaines de films sont tournés dans les paysages variés du sud marocain, ainsi que de nombreux spots publicitaires, documentaires et court-métrages marocains et étrangers.

A l’instar de Warner Bros Studios à Hollywood ou de Dreamworld Film City à Cape Town, Ouarzazate proposera des infrastructures supplémentaires et diversifiera ses services, notamment en pré et post-production. En 2005, la ville, qui disposait de deux studios, s’est doté du CLA (Dino de Laurentiis – Cinecitta), et plusieurs écoles de cinéma ont ouvert au Maroc ces dernières années afin de mettre à disposition des productions étrangères des personnels locaux qualifiés.
Enfin, le Maroc va renforcer les mesures incitatives, comme la tarification symbolique pour le tournage dans les sites historiques, les remises accordées par la Royal Air Maroc sur le transport aérien, l’exonération de la TVA sur les biens et services acquis au Maroc et la mise à disposition de tous les corps officiels de l’Etat (armée, marine, etc.).

Les commentaires sont fermés.

© 2022 Infos Mode