Design : vente aux enchères record pour Charlotte Perriand

Une vente aux enchères de plusieurs meubles signés Charlotte Perriand, organisée par Artcurial à Paris, a atteint plus de 3 millions d’euros. La cote de l’artiste a enregistré plusieurs nouveaux records. Selon la maison de ventes aux enchères Arturial, un imposant bureau ovoïde en pin massif datant de 1953 a été adjugé 703 400 euros (avec frais) pour une estimation maximum de 400 000 euros. Une bibliothèque de 1952 pour la Maison de la Tunisie a trouvé preneur à 529 800 euros, soit le double de son estimation. Une potence lumineuse a été vendue 104 000 euros au profit des activités des archives de la désigner dirigées par sa fille Pernette.

La maison de ventes aux enchères Artcurial
La maison de ventes aux enchères Artcurial by night

La plupart des 20 lots d’exception, dont certains meublant l’appartement parisien de Charlotte Perriand, ont été acquis par des collectionneurs étrangers. Évoquant les années passées au Japon (entre 1940 et 1942) par l’architecte et designer iconique disparue en 1999 à l’âge de 96 ans, associée pendant plusieurs années de Le Corbusier, une rare chaise « ombre » en contreplaqué moulé de 1954 dont il n’existe que 6 exemplaires, a été adjugée 65 000 euros, soit 6 fois son estimation. « Artcurial établit les 3 plus gros prix mondiaux pour l’artiste aux enchères (…) Son talent, sa personnalité et sa singularité sont aujourd’hui récompensés », a indiqué Emmanuel Berard, directeur du département Design d’Artcurial.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© 2018 Infos Mode