Chéri(e), pour ma carrière…

Des questions sur votre carrière ou votre orientation professionnelle. Demandez… à votre conjoint ! Selon le sondage réalisé par le spécialiste du recrutement Robert Half auprès de 1 500 cadres, le conjoint est l’interlocuteur privilégié lorsqu’il s’agit de changer d’emploi : 46 % des cadres interrogés s’adressent en premier lieu à leur conjoint.

Un choix relativement logique pour toute personne en couple : d’une part sans doute, car c’est une question de confiance ; d’autre part, parce que les choix professionnels ont souvent des répercussions sur la vie du couple. « Prendre une nouvelle orientation professionnelle peut entraîner de nombreux changements, notamment d’ordre personnel. Le conjoint est donc la première personne concernée et, en tant que recruteur, nous préférons lorsqu’un candidat nous indique vouloir d’abord échanger avec son conjoint avant d’aller plus loin. Car, plus le conjoint est consulté tard dans le processus, plus la décision peut être longue et difficile à prendre », explique Fabrice Coudray, directeur de Robert Half.

Mais la tendre moitié n’est pas la seule à donner son avis :

41 % expliquent qu’ils se tourneraient plus facilement vers leur « mentor » ou leur « pair »,

4 % mentionnent un collègue,

4 % préfèrent s’adresser à un membre de leur famille,

3 % privilégient un ami,

2 % choisissent un autre interlocuteur.

Heureusement pour les célibataires !

Et pour tous ceux qui sont en pleine réflexion, voici 3 pistes d’analyse indiquées par le cabinet de recrutement :

l’herbe est-elle plus verte ailleurs ? Si vous êtes actuellement satisfait de votre poste, qu’est-ce qui sera différent demain ? Pourquoi ressentez-vous le besoin de changer d’emploi ? Dans quelle mesure un nouveau poste répondra-t-il à vos attentes ? Qu’en espérez-vous ?

aurez-vous la possibilité d’évoluer ? Lorsque vous envisagez de nouvelles fonctions, interrogez-vous et demandez-vous quelles seront vos opportunités d’évolution et sous quel délai. Car, vous risquez de retomber très vite dans les mêmes travers que ceux que vous connaissez actuellement. Anticipez donc et ayez une vision globale !

avez-vous été « bon » élève ? Vous êtes-vous renseigné sur l’entreprise ? Sa situation financière est-elle bonne ? Quelles sont ses valeurs ? Sa réputation ? Sa culture d’entreprise vous correspond-t-elle ?

« Certes, il convient parfois de prendre rapidement une décision afin de ne pas laisser passer une opportunité. Mais, soyez structuré et méthodique dans votre réflexion et essayez d’avoir une vision à court, moyen et long termes ! Une décision prise trop hâtivement peut être vite regrettée. Ne confondez donc pas vitesse et précipitation ! »,conseille Fabrice Coudray.

Les commentaires sont fermés.

© 2022 Infos Mode