Des abdos pour 26,50 euros par mois

De retour de vacances depuis à peine deux mois, vous sentez déjà les effets dévastateurs de l’arrêt du sport. Parisienne, vous rêvez de continuer pendant toute l’année le régime Vittel et pédalo. Seul problème, votre budget, que vous pourriez qualifier de microscopique. Néoness propose des tarifs trois à quatre fois moins cher que dans les autres salles de fitness. Après Fontenay-sous-Bois, une deuxième adresse a ouvert en mai dernier dans le quinzième arrondissement de Paris. L’entreprise montée par deux jeunes femmes anciennes de l’UCPA est une championne du Low-Cost. Vous pourrez bichonner votre silhouette sur des appareil Précor, une société du groupe Amer Sports Corporation, n°1 mondial de l’équipement de sport. A essayer, le premier vélo elliptique, ou l’adaptative Motion Trainer une machine aussi polyvalente que le corps humain : courir, monter, aller en avant ou préférer une foulée courte, à vous de choisir, le tout en regardant le journal d’Elise Lucet. Par ailleurs, que les timides se rassurent : les cours collectifs sont chorégraphiés selon une méthode venue de Nouvelle-Zélande, les Mills. Il suffit tout simplement d’apprendre les mouvements qui changent chaque trimestre, pour ne plus avoir l’impression d’être une cruche.

Nos formules préférées : Basicness à 16,50 euros pour ceux qui peuvent venir pendant les heures creuses et Happyness à 26,50 qui permet d’assister à tous les cours de 9h30 à 21h.

Les commentaires sont fermés.

© 2022 Infos Mode