Jardinage : les travaux de décembre

Pour les jardiniers, pas question d’hiverner au coin d’une cheminée ! Pour combattre le froid, mieux vaut rester actif dans le jardin : nettoyage, plantations et entretien sont au programme.

Au potager :

– paillez le pied des rhubarbes, des poireaux, des souches d’estragon et des artichauts,
– prolongez la récolte du persil en le plaçant sous cloche ou sous tunnel plastique,
– plantez une bordure de lavande qui habillera votre potager cet hiver et attirera les insectes utiles au moment des fleurs parfumées, l’été prochain,
– poursuivez les labours à grosses mottes et les apports de matière organique dans les planches libérées,
– plantez l’ail d’automne (ail blanc, ail violet),
– plantez des choux d’ornement et quelques salades d’hiver (sous tunnel plastique ou cloche pour ces dernières),
– plantez les arbustes à petits fruits (framboisiers, groseilliers) en haie libre ou palissée,
– améliorez la terre avec du fumier, du compost, mais n’utilisez jamais de tourteau de ricin si vous avez un chien (mortel en cas d’ingestion).
– placez des paillassons (nattes de paille) sur les châssis la nuit. Pensez à retirer ces protections le matin pour faire entrer la lumière,
– à l’intérieur des châssis, fixez un thermomètre, ameublissez la terre et nettoyez-la,
– installez un silo pour conserver les légumes-racines (carottes, navets, radis stockés entre deux couches de sable) débarrassés de leurs fanes dehors.

Au verger :

– plantez tous les arbres et arbustes fruitiers,
– bouturez les framboisiers, groseilliers et cassissiers à bois sec,
– cueillez, puis détruisez par le feu les fruits momifiés restés accrochés aux branches,
– éliminez le gui des pommiers,
– pulvérisez de la bouillie bordelaise sur les arbres qui ont développé des maladies dues à des champignons (rouille, chancre, moniliose, tavelure…),
– grattez l’écorce des arbres fruitiers avec une brosse métallique pour les débarrasser de la mousse et du lichen. Assainissez les troncs en les badigeonnant de blanc arboricole. Profitez-en pour prélever quelques tronçons de tige et les bouturer « à bois sec », en les enterrant au pied d’un mur exposé au nord,
– taillez les arbres à pépins et les ronces à fruits.

Au jardin d’ornement :

– plantez tous les arbres et arbustes (rosiers) caducs,
– paillez le pied des camélias et des rhododendrons,
– terminez la plantation des bulbes de printemps,
– abritez les plantes succulentes de la rocaille (agave) sous une plaque de verre posée sur des briques,
– emballez vos potées (parois) de deux épaisseurs de plastique à bulles, sans obstruer le trou de drainage placé sous le pot,
– attention au sel de déneigement. Après la fonte, son eau salée fait jaunir les plantes et le gazon,
– afin d’éviter tout débordement, éliminez les feuilles en décomposition accumulées dans les gouttières (maison, cabane de jardin) et les rigoles des aires maçonnées. Placez-les sur le compost ou le tas de feuilles mortes pour les transformer en terreau.

A l’intérieur :

– cultivez des graines germées (moutarde, cresson, radis…) dans la cuisine,
– passez en revue le matériel de jardinage. Plongez les parties métalliques rouillées des sécateurs dans un demi-citron ou appliquez un antirouille,
– dans les garages visités par des mulots, enfermez voile d’hivernage, graines pour oiseaux et feutrines de jardin dans des boîtes en plastique,
– inspectez les plantes hivernées à l’abri (géranium des balcons, fuchsia, cactus). Arrosez-les une fois par mois,
– placez les poinsettias à la lumière, à l’abri du soleil direct et des courants d’air. Arrosez-les par le dessous du pot sans oublier de vider la coupelle après l’arrosage,
– rapprochez les plantes d’intérieur des fenêtres pour compenser le manque de lumière saisonnier.

Les commentaires sont fermés.

© 2022 Infos Mode