Jardinage : les travaux d’octobre

Profitez des dernières semaines de temps encore ensoleillé pour récolter tous les fruits de saison (pommes, poires, noix, noisettes, coings, etc.) et préparer le jardin à l’entrée de l’hiver. La terre encore chaude et meuble permet encore de nombreuses plantations, bulbes, vivaces et arbustes, avant l’arrivée de la corvée du ramassage des feuilles mortes.

Au potager :

- arrachez les légumes en fin de végétation, notamment les haricots à grains secs arrivés à complète maturité ;
- laissez en place les poireaux, les choux de Bruxelles, les navets, les carottes ;
- semez des radis, des épinards, des fèves, de la ciboule de chine, de la mâche et du persil.
- sous climat doux (midi, sud-ouest), démarrez des pois mangetout et à grains rond (variétés naines et à rames), ainsi que des échalotes grises ;
- plantez l’ail en terrain léger ;
- terminez l’installation des fraisiers, de la rhubarbe (paillez son pied sur une surface d’un mètre carré) ;
- repiquez des choux de milan ;
- divisez la rhubarbe et les touffes de thym ;
- isolez les courges de l’humidité du sol en les posant sur une grille de barbecue ou sur un morceau de grillage rigide surélevé par des briques ;
- récoltez délicatement les coloquintes avec 2 cm de queue et lavez-les à l’eau et au savon, sans les cogner. Faites-les sécher plusieurs semaines dans une pièce aérée, sans les manipuler ;

A l’abri :

- préparez les coffres et châssis. Abritez-y les potées de basilic et de verveine citronnelle ;
- rentrez les espèces méditerranéennes (laurier-rose, callistémon, agrumes) mais aussi les cactus et plantes grasses (Agave) ;
- placez les petits pots ou godets qui accueillent vos boutures effectuées cet été (bruyères, corbeille d’argent, pervenche, camélia, arbre aux papillons, millepertuis, hortensia, lavande, lavatère, lilas, berbéris, oranger du Mexique, cotonéaster, fusain) sous châssis froid ;
- à la cave ou dans un cellier à 10°, blanchissez les céleris-raves, les cardons et les endives ;
- jaugez les légumes racines débarrassés de leurs fanes à la main, dans des caisses, entre deux couches de sable ;
- brossez et désinfectez les rames et tuteurs des haricots et des pieds de tomates fraîchement arrachés dans une eau javellisée à 10 pour cent,
- nettoyez les vitres de vos châssis. Si vous n’en avez pas, procurez-vous des paillassons à déployer dessus la nuit en cas de gel.

Au verger :

- faites le ménage au pied des arbres : ramassez et brûlez tous les fruits pourris (véritables foyers à parasites et bombes à retardement pour la saison prochaine), y compris les « momies » (abricots, pêches, coings, cerises, poires, pommes) qui présentent des cercles grisâtres concentriques et qui restent accrochées aux branches ;
- balayez les feuilles mortes et placez-les sur le tas de compost, tondez la pelouse ;
- plantez les framboisiers, cassissiers, groseilliers à grappes en conteneur ;
- élaguez les noyers mais cessez de tailler les arbres à noyau, notamment les cerisiers. Pour les pommiers, poiriers, patientez encore ;
- à la chute des feuilles, traitez les arbres fruitiers à la bouillie bordelaise. Renouvelez 15 jours plus tard. Utilisez un cueille-fruits (pochon fixé au sommet d’un manche télescopique) pour récolter les pommes en hauteur ;
- Suspendez des nichoirs à deux mètres de hauteur. Les oiseaux s’y seront familiarisés au printemps. Ils viendront.

Au jardin d’ornement :

- plantez les vivaces (aster, bruyère, euphorbe, bergenia, miscanthus et les petits bulbes à floraison précoce (crocus, perce-neige, muscari) ou pour le printemps (tulipes par exemple) ;
- semez les bisannuelles (pensée, pâquerette, giroflée, myosotis) ;
- récoltez les graines d’œillet d’Inde ;
- désherbez vos massifs et potées ;
- nettoyez les armoises, géraniums vivaces, astrances ;
- taillez les chèvrefeuilles arbustifs, les cotonéasters, les lauriers roses ;
- attendez que le feuillage des dahlias ait été noirci par le gel pour extirper leurs tubercules. Pensez à déterrer et rentrer les glaïeuls, freesias et tigridias ;
- installez les pivoines, les conifères et tous les arbustes persistants en conteneur ;
- bouturez les aucubas, les berberis, les buis et les racines de cœur de Marie (Dicentra) ;
- sevrez les branches des arbustes que vous avez marcottées ;
- traitez à la bouillie bordelaise les rosiers malades cet été ;
- pour protéger les souches des vivaces frileuses (sauges, cosmos chocolat, fuchsias rustiques), étalez un paillis (branches de conifères, feuilles mortes) sur le sol encore chaud.
- commencez à surélever vos potées sur des cales en bois pour les isoler du froid du sol, à rentrer les plantes gélives à l’abri ;
- fabriquez un enclos pour stocker les feuilles mortes en vue de les transformer en terreau

Les commentaires sont fermés.

© 2022 Infos Mode