L’impression couleur : une question d’apparence ?

Pour Yann, patron d’une agence de communication à Paris, la décision a été vite prise : « Mes employés ont plusieurs fois oublié leurs photos de vacances sur l’imprimante couleur ». Résultat, « un peu tyrannique », reconnaît-il, fini l’imprimante, les documents doivent désormais transiter par son bureau avant impression… Une enquête réalisée par Lexmark, fournisseur de solutions et services d’impressions, révèle que la principale raison des entreprises à continuer à imprimer en noir et blanc, ce sont les craintes liées à l’absence de maîtrise des coûts couleur. Pourtant, selon l’étude menée auprès de 970 employés de bureau de 12 pays européens, si plus de neuf personnes sur dix ont accès à une imprimante couleur, seuls 68 % des sondés déclarent que leur entreprise imprime moins d’un quart de leurs documents en couleur. Dans le palmarès des documents imprimés en couleur : les photos (52 %), les présentations (47 %) et les brochures (34 %). Quant aux principales motivations de l’impression couleur : des documents plus attractifs (54 %) et une image plus professionnelle (41 %). Mais 28 % des employés ne sont pas convaincus : « L’impression couleur est souvent perçue comme un « plus » à défaut d’une pratique courante même si la majorité des interrogés reconnaît l’aspect plus professionnel que donne un document imprimé en couleur », analyse Etienne Maraval, directeur marketing de Lexmark France. Reste une petite mesure simple pour limiter les impressions couleur intempestives : prédéterminer l’impression en noir et blanc

Les commentaires sont fermés.

© 2022 Infos Mode