51 % des Français travaillent pendant leurs vacances !

« Vacances, j’oublie tout, plus rien à faire du tout… » Vraiment ? D’après une enquête européenne de l’institut YouGov pour lastminute.com (1), 51 % des salariés français reconnaissent emmener un peu de travail dans leurs valises. Et cocorico, ils décrochent une palme ! Celle du temps consacré en moyenne par jour à leur travail pendant leurs congés : deux heures ! Et ils ne sont pas particulièrement récompensés pour autant : plus d’un tiers (35 %) déclarent ne recevoir aucune compensation.

Un pied en vacances, un pied au bureau

Alors pourquoi ce besoin de garder un pied virtuel au bureau ? Dans le cadre d’une de ses enquêtes (2), Robert Half a interrogé les directeurs et responsables des ressources humaines pour savoir comment l’entreprise s’organisait pour gérer la charge de travail pendant les congés de ses collaborateurs. Dans un tiers des cas, les absences estivales ralentissent – voir condamnent – l’avancement des projets. De quoi culpabiliser les salariés consciencieux. Car ils se sentent alors obliger de garder un lien pour assurer le suivi et gérer les situations bloquantes. Ce qui de nos jours est très facile grâce à « l’hyperconnexion ». Fabrice Coudray, Director chez Robert Half International France, le confirme : « Il ne faut pas oublier qu’à l’heure où les smartphones et autres tablettes numériques sont de plus en plus utilisés, il est de plus en plus courant d’avoir au moins suivi l’avancement des projets en cours et géré les urgences pendant ses vacances. » Tout en ajoutant : « Les Français préparent en général très bien leur absence estivale en anticipant, décalant, confiant leurs projets en cours ».

Au retour, la procrastination prend le pas

Et comment se passe alors le retour au bureau ? Toujours d’après l’enquête de Robert Half (2), 70 % des salariés français ont besoin de 1 à 4 jours pour se remettre au travail après leurs congés. Ayant suivi les projets, le retour se fait de façon plus décontractée : « Il est donc vrai que les tout premiers jours du retour peuvent être consacrés à (re)créer des liens en échangeant sur les vacances et pour certains, en rêvant même des prochaines ! Ces conversations contribuent à reformer l’esprit d’équipe qui sera essentiel à l’activité de la rentrée et du 4e trimestre, périodes souvent denses. », explique Fabrice Coudray.

Une reprise en douceur pour compenser les heures passées à travailler pendant ses vacances… Mais est-ce vraiment une bonne chose ? Oui, l’avancement des projets se fait peut-être mieux, mais qu’en est-il du besoin de repos des salariés ? Car les vraies vacances ne sont-elles pas celles où la coupure avec le travail est franche ?

.

(1) L’étude, commandée par Lastminute.com, agence de voyages et site de réservations en ligne, a été réalisée par l’institut YouGov sur un échantillon total de 10 203 sondés en juin 2012.
(2) Robert Half, spécialiste du recrutement temporaire et spécialisé, a réalisé en mai-juin 2012 en France une enquête auprès de 200 directeurs et responsables des Ressources Humaines (échantillon représentatif d’entreprises).

Les commentaires sont fermés.

© 2022 Infos Mode