Super « dénichettes »

Fut une époque où seul le terme de blagueuse avait cours dans la conversation. C’est peu à peu que le A a été remplacé par un O, plus rond, plus sucré, plus mode, plus jeune. Phénomène de société, depuis le début des années 2000, des jeunes femmes se sont emparées d’internet. Les unes donnent leurs avis sur la beauté, la cuisine ou la mode, les autres sur un livre, une nouvelle boutique ou un restaurant.

Et des centaines de gens se sont mis à les suivrent, un peu comme on le ferait avec une bonne copine. Nos supers « dénichettes » ont pris du galon.  En quelques années, elles sont devenues indispensables. Aujourd’hui, les bloggeuses se séparent en deux catégories: d’une part, les professionnelles : journaliste telle Fonelle ; styliste telle Virginie Fauconnier ; graphiste  telle Bouchra, attachée de presse etc. Et « les madames autre chose » qui exercent des métiers aussi variés que cadre dynamique dans une grosse entreprise, avocate ou agent à Pôle Emploi. Mais toutes cultivent leur blog avec amour. Un espace de liberté où elles expriment  fantaisie et créativité et partagent avec leurs « suiveurs » leurs meilleures adresses.  A lire « Génération Blogueuses », avec une galerie de 50 « geekettes » hexagonales sélectionnées par Laurence Phitoussi plus connue sous le pseudonyme de Miss Phit. Et en fin d’ouvrage, les adresses de 700 blogs français et internationaux, certains masculins, pour entrevoir la richesse de ce chemin de traverse.

Génération blogueuses aux Editions du Chêne disponible en librairie. Prix de vente 18,90 euros.


 

Les commentaires sont fermés.

© 2020 Infos Mode