H&M repompé à bloc

Pendant trop longtemps, le rayon chaussures de H&M est resté un désert affligeant. Alors qu’on pouvait toujours trouver dans leurs magasins de quoi se dépanner à bon compte question robes, blazers, jeans, bijoux, sacs, et, si on avait un peu de chance des séries limitées proprement collector …  (concoctées année après année avec Sonia Rykiel, Karl Lagerfeld, Lanvin ou Margiela…), les chaussure faisaient figure de parent pauvre. Finitions bâclées, modèles Made in China genre copies d’inspiré de style de, et inconfort assorti.

Mais ça, c’était hier. H&M a embauché de vrais stylistes et à l’autre bout de la chaîne (toujours en Chine), des contrôleurs de qualité. Plus une ligne de chaussures « Premium Quality », en cuir véritable, pour des modèles hyper tendance dont le plus cher coûte 99 € (des bottes amples genre mousquetaire en daim noires, à beau talon conique et dont le prix moyen pour des escarpins (talons de 8 centimètres) tourne à 50 – 60€. Tous ces modèles ont une semelle interne de marche en caoutchouc, ce qui introduit un confort réel. Vous ne pourrez toujours pas courir le marathon dedans, mais passer une journée de travail sans souffrance devient possible. La générosité de la marque va jusqu’à mettre la même « semelle de marche » dans des escarpins à 19,99€ (mais pas dans les ballerines à moins de 15€).

Surtout, le look est devenu terriblement tentant. Citons en vrac les bottines en daim camel froncées avec le talon chunky de 2018. Les stilettos à talons de 10 centimètres disponibles en noir ou en silver. Les sandales d’été à lanières de suède rose ou rouge cerise. Les mules en tressé op-art noir et blanc. Les bottines lacées en daim noir ou rouge, peep-toe ouvert, bien coquines. Les sandales noires à plateforme en osier tressé et des collections d’escarpins superbes, le talon de 8cm effilé juste comme il faut avec quelques chunkys en rouge, en noir ou en rose métallisé à 19,99€. En imprimé panthère dans les tons bleu à en faire craquer Theresa May (29,99). En jaune moutarde, en nude, en bleu Yves Klein ,en fuschia qui claque, en orange Hermès ou encore avec un gros nœud et un kitten heel, façon Prada.  En box noir ou en daim rose poudré.

Par Anne-Elisabeth Moutet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© 2018 Infos Mode