Les tendances printemps-été 2010

A noter, les tendances sélectionnées par la rédaction d’InfosMode pour le printemps-été 2010

- A la Redoute, la décoration puise sa source dans l’univers industriel et met en vedette les lettres géantes, qu’elles soient en bois ou en métal. Crise oblige, les corps se redressent. Le vépéciste donne l’exemple avec un canapé à grand dossier droit, qui vu de loin, laisse peu de place à la détente. Erreur, une fois assis le confort est maximum. Pour mettre du swing dans le salon, une série de coussins imprimés avec le chien préféré de Winston Churchill, un bulldog. A offrir à un ou une fan de Spirou et Fantasio, des draps, des housses de couette et des taies d’oreillers signés de l’Atelier Bernier et qui décline des motifs piochés dans les imprimés des années 60. Fini les vestiaires surchargés de vêtements qui ne servent à rien désormais le jeu consiste à posséder quelques pièces incontournables. Le tee-shirt à fines rayures et à manches longues sera le basic parfait. Vous pourrez le porter sous la veste de votre tailleur pantalon, sur un jeans ou l’associer avec une jupe d’esprit bohémienne, n’hésitez pas à l’acheter en plusieurs exemplaires. Chez la créatrice de la saison, Paule Ka, de parfaites sandales à brides larges et une paire de lunettes noires, spécial star, très réussi.

Les couleurs de l’Inde

- Au Trois Suisses, le top c’est une combinaison pantalon d’esprit aviateur, deux poches plaquées zippées et un lien qui coulisse à la taille entre deux gros œillets métalliques. Un excellent compromis entre chic et décontraction tout dépendra des accessoires que vous déciderez d’adopter. Un blouson sans manches en toile blanche rehaussé de clous argentés pour jouer à la rockeuse. Un modèle de jeans d’esprit sarouel un modèle hybride qui devrait plaire à la fois aux fans de Carla Bruni et à ceux de Jane Birkin. On retient chez Manish Arora, le créateur de la saison des coussins étonnants aux couleurs de l’Inde et un cabas géant parfait pour la plage. Pour les pieds deux possibilités, une paire de Derbys à talon à choisir en cuir lisse ou en cuir velours pour les Mary Poppins urbaines. Les autres ne pourront pas résister aux tongs ornées d’un large bracelet perlé, un modèle qui s’adaptera à toutes les circonstances, du bar de la plage, aux soirées paillettes. Pour le linge de lit on opte pour la housse de couette bleu jean bordée d’un mini volant. Un exemple de simplicité qui réveille notre côté Laura Ingalls.

Soldats de soie

- Aux Galeries Lafayette première découverte, une marque au nom qui donne envie de voyager : La Tonkinoise à Paris. Des sautoirs dans l’air du temps, composés d’anciennes montres et d’éléments de métal piochés sur de vieux bijoux qui retrouvent ainsi une seconde vie. Au rayon vêtements, trois univers ont retenu notre attention, les imprimés qui désormais se mélangent à l’envie pour un style gitane-chic. Les imprimés crayonnés qui ressuscitent l’âme des années 60. Le style « Army »dans un registre plutôt élégant qui se décline dans des vêtements en soie ou en lin de couleur taupe, sable, grège, ficelle etc. Et en écho au formidable succès de l’exposition sur Brigitte Bardot qui se déroule jusqu’au 31 janvier à Boulogne Billancourt le vichy qui sera la matière vedette de l’été. Un focus sur la couleur rouge, une teinte vitaminée pour lutter contre la grisaille ambiante. Côté beauté, une gamme de vernis à ongles aux couleurs psychédéliques, orange, violet etc. que ne renierait pas Mary Quant. Et pour les filles qui gardent une âme d’éternelle adolescente, des crèmes multi-usage de la marque Steam Cream, douces et onctueuses aux flocons d’avoine, à la fleur d’oranger et à la lavande, présentées dans des boites en métal décorées du drapeau britannique ou des rayures chères à Paul Smith.

Colliers de boules

- Chez Habitat, le fil rouge de l’été 2010 c’est la couleur. A commencer par les baguettes chinoises, vertes, rouges, jaunes violettes etc. mais, et c’est le plus important, en plastique pour lutter contre la déforestation. L’accessoire indispensable de l’été sera la boite « Obentō » un accessoire essentiel chez les japonais remixé à la sauce européenne pour les adeptes de la « street food ». Chez Habitat les réveils ne se font plus au son du clairon, mais à celui, plus mélodieux, du gazouillis d’un oiseau posé sur le sommet d’un réveil. A disposer partout dans le jardin, des colliers de boules colorés, qui viendront illuminer les nuits chaudes de l’été d’une douceur fruitée. A offrir à une romantique un faux livre en faïence blanche à remplir de sable pour maintenir ceux qui sont remplis de mot. Et pour les adeptes du rangement qui militent pour une planète en bonne santé, une série de boites en carton recouvertes de papiers recyclés.

Les commentaires sont fermés.

© 2021 Infos Mode